SAUSSURE (N. T. de)


SAUSSURE (N. T. de)
SAUSSURE (N. T. de)

SAUSSURE NICOLAS THÉODORE DE (1767-1845)

Chimiste et physiologiste suisse, d’origine française, qui appliqua le premier la méthode expérimentale à l’étude de la respiration et de la nutrition végétale. Nicolas de Saussure accompagne très jeune son père, Horace Bénédict de Saussure, dans ses voyages et participe à ses travaux. Nommé professeur de minéralogie et de zoologie à Genève en 1802, il s’occupe peu de l’enseignement pour se consacrer à ses travaux de physique (il mesure la densité de l’air à diverses altitudes) et de physiologie végétale. Quand, en 1804, il publie ses Recherches chimiques sur la végétation , la nutrition des plantes est très mal connue. En effet, certains pensent que les plantes n’ont besoin pour vivre que d’eau et d’air atmosphérique. D’autres, tel Bonnet, estiment que les sels minéraux trouvés dans les tissus végétaux sont le résultat d’une transmutation de l’eau provoquée par une «force vitale». Enfin, les défenseurs farouches de la théorie de l’humus n’hésitent pas à affirmer que les plantes puisent directement dans le sol une nourriture toute préparée, conception bien aristotélicienne. Les travaux de Saussure eurent le mérite de clarifier la situation et de discréditer la théorie de l’humus et celle de la transmutation. Il démontre, d’une part, que la plante puise les sels minéraux dissous dans la terre, d’autre part, que ces derniers jouent un rôle essentiel puisqu’il est possible de faire pousser des plantes sur un milieu artificiel inorganique. En outre, Saussure s’intéresse à l’assimilation chlorophyllienne et à la respiration. Il corrige les résultats de Senebier en établissant que c’est le carbone de l’anhydride carbonique atmosphérique qui est assimilé par la plante. Cette assimilation s’accompagne d’un dégagement d’oxygène (dont le volume est égal à celui du C2 absorbé), qui provient de la décomposition du gaz carbonique (en réalité l’origine de l’oxygène dégagé est l’eau), et d’un gain de poids pour la plante. Il confirme, d’autre part, que, parallèlement à cette fixation, la plante «inspire et expire» de l’oxygène durant le jour, tandis que la nuit seule l’«inspiration» de l’oxygène persiste. Pour lui, photosynthèse et respiration sont deux aspects d’une même fonction, ce qui est inexact. Enfin, il constate que la partie aérienne des plantes vertes ne fixe pas l’azote atmosphérique; à l’égard de l’azote, les plantes dépendent donc du sol. En chimie organique, il donne la composition de l’alcool et celle de l’éther sulfurique (1814), la décomposition de l’amidon en glucose (1818).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SAUSSURE (F. de) — Il serait inexact de dire de Saussure qu’il est le fondateur de la linguistique scientifique contemporaine. L’enseignement qu’il a donné à l’université de Genève se plaçait en effet d’emblée, par sa nouveauté et sa rigueur, à un niveau que ses… …   Encyclopédie Universelle

  • Saussure — puede referirse a: Henri Louis Frédéric de Saussure, (Ginebra, Suiza, 27 de noviembre de 1829 ibídem 22 de febrero de 1905), mineralogista y entomólogo suizo. Ferdinand de Saussure, (Ginebra, Suiza, 26 de noviembre de 1857 – ibídem, 22 de febrero …   Wikipedia Español

  • Saussure — Saussure, Ferdinand de Saussure, Horace Bénédict de Saussure, Nicolás Théodore …   Enciclopedia Universal

  • SAUSSURE (H. B. de) — SAUSSURE HORACE BÉNÉDICT DE (1740 1799) Naturaliste et physicien suisse. Né à Genève, Horace Bénédict de Saussure concourt à vingt ans pour une chaire de mathématiques et obtient à vingt deux ans celle de philosophie à l’université de Genève,… …   Encyclopédie Universelle

  • Saussure — (spr. Sossühr), 1) Horace Benoit de S., geb. 1740 in Genf, studirte Naturwissenschaften u. wurde 1762 Professor in Genf. Er untersuchte die vulkanischen Gebirge in Viennois, Forez u. Auvergne, bestieg mit Sir Hamilton den Vesuv u. maß die Höhe… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Saussure — (spr. ßōßǖr ), 1) Horace Bénédict de, Naturforscher, geb. 17. Febr. 1740 in Conches bei Genf, gest. 22. Jan. 1799 in Genf, studierte in Genf Naturwissenschaften und ward 1762 Professor der Philosophie. Später nahm er Anteil an der neuen… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Saussure — (spr. ßoßühr), Horace Bénedicte de, franz. Naturforscher, geb. 17. Febr. 1740 zu Conches bei Genf, gest. 22. Jan. 1799 als Prof. in Genf, hochverdient um Geologie, Geophysik und verwandte Wissenschaften; erstieg als einer der ersten den Montblanc …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Saussure — (Sossühr), Horace Benoît de, berühmter Naturforscher, geb. 1740 zu Genf, seit 1762 Professor daselbst, machte besonders die Alpen zum Gegenstande langjähriger Forschungen, erwarb sich große Verdienste um die Geologie u. physikalische Geographie… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Saussure — Saussure, Ferdinand de …   Philosophy dictionary

  • Saussure — (Horace Bénédict de) (1740 1799) physicien suisse. Inventeur de divers appareils de mesure (l hygromètre à cheveu, notam.), fondateur de la météorologie moderne. Il organisa la première ascension du mont Blanc (1786) …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.